CON03 — Définition de la solution préliminaire

Dans l’étape précédente, vous avez compris le besoin de formation. Vous avez ensuite défini le modèle de connaissances et les objectifs d’apprentissage. Plusieurs questions peuvent maintenant se poser en ce qui a trait au découpage des contenus et aux activités d’apprentissage.

Définir l’architecture de la formation

L’architecture de la formation décrit le chemin que doit emprunter l’apprenant pour atteindre les objectifs de la formation. Elle offre une vue d’ensemble des différentes composantes de contenu.

Exemple d’architecture

Prenons l’exemple de notre formation en révision linguistique. La formation est organisée selon une structure en série. À la tête de cette structure se trouve la formation elle-même. La couche inférieure est composée de cinq modules, dont les quatre derniers sont pensés pour être suivis séquentiellement :

  • Démarrage de la formation.
  • Symboles de révision et de correction d’épreuves.
  • Anglicismes et présentation des ouvrages de référence.
  • Registres de langue et suite de la présentation des ouvrages de référence.
  • Préparation de copie et exigences de publication.
Architecture d’une formation en ligne
Architecture d’une formation en ligne.

Ces modules respectent l’ordre que l’on adopte lorsque l’on exerce la profession de réviseur, soit celui de réviser d’abord le texte (module 1), puis de le préparer en vue de la publication (module 4), en consultant, si besoin est, les ouvrages de référence afin de déterminer si une expression donnée est considérée comme un anglicisme (module 2) ou si elle appartient à un autre registre de langue (module 3).

Exercice.

Pensez aux contenus que vous voulez inclure dans votre formation et à la façon de séquencer ces contenus. Faites un modèle de l’architecture de votre formation.

Diviser le contenu en unités logiques qui favorisent l’apprentissage n’est pas toujours une tâche facile. Vous allez probablement avoir à revenir sur l’architecture de votre formation. Mais ne vous découragez pas ! Les efforts que vous consacrez à cette étape vont se traduire par une formation solide.

Valider l’architecture de la formation

Par souci de cohérence, l’organisation du contenu du cours, le choix des activités d’apprentissage et celui des évaluations doivent découler des objectifs d’apprentissage.

Cohérence des objectifs d’apprentissage et du contenu du cours
Cohérence des objectifs d’apprentissage et du contenu du cours.

Une fois que vous avez défini l’architecture de votre formation, vous devez l’évaluer à la lumière de vos objectifs d’apprentissage.

Définir les activités d’apprentissage

On appelle scénario pédagogique le déroulement détaillé de chacune des activités d’apprentissage. Définir un scénario pédagogique consiste donc à décrire l’activité d’apprentissage, les ressources requises pour la réaliser, les productions qui devraient en résulter et le type d’assistance que reçoit l’apprenant.

Considérons de nouveau l’exemple de notre formation en révision linguistique. Les activités d’apprentissage en révision linguistique consistent à réviser des textes. Les textes à réviser peuvent être de différentes natures (curriculum vitae, page web, dépliant publicitaire, article de revue, œuvre littéraire…), mais, pour l’essentiel, chaque activité d’apprentissage reçoit en entrée un texte à réviser. Le produit qui résulte de l’activité d’apprentissage est toujours le texte révisé ou le texte prêt à être publié. Les textes à réviser sont habituellement accompagnés d’un corrigé. Parfois, dans les cours de révision linguistique, il y a aussi des activités de consultation de contenu (PDF, ouvrages de référence et site web) ou de la discussion libre sur le forum ou le groupe Facebook du cours.

Activités d’apprentissage (scénarios pédagogiques).
Activités d’apprentissage (scénarios pédagogiques).

Il existe bien d’autres activités d’apprentissage possibles. Mentionnons, en guise d’exemple, les études de cas, les jeux de rôles, le travail en groupe, les formations en situation réelle…

Exercice.

Certaines compétences peuvent parfois être exercées en suivant des étapes simples dans un ordre séquentiel. L’exercice d’autres compétences peut requérir diverses décisions de la part des étudiants. Découpez en étapes les tâches que vos étudiants doivent accomplir, de sorte à expliciter le plus possible le travail à effectuer.

Exercice.

Définissez les activités propres à l’apprentissage et à l’assistance, les ressources requises pour réaliser ces activités et les productions qui devraient en résulter. Définissez aussi les règles et les consignes d’intervention. Disposez le tout dans un tableau, puis classez les activités d’apprentissage à l’aide de la taxonomie de SOLO.

Valider les activités d’apprentissage

Pour valider les activités d’apprentissage, il faut vérifier si elles répondent aux objectifs identifiés (c’est-à-dire, vérifier si elles permettent de développer, chez les apprenants, les connaissances et les compétences identifiées). Les niveaux de faible performance peuvent normalement être atteints à l’aide d’activités d’apprentissage passives (visionnement, écoute, lecture…). Les niveaux de rendement supérieur exigent une certaine forme d’implication cognitive de la part des étudiants (analyse, synthèse, évaluation…).

Exercice : On ne peut pas promettre la maîtrise d’une compétence et offrir uniquement des activités d’apprentissage passives. À l’aide la taxonomie de SOLO, évaluez de nouveau le niveau de maîtrise qu’exige chacune des activités d’apprentissage. Vérifiez la cohérence entre le niveau atteint et le verbe de l’objectif d’apprentissage. Éliminez les activités superflues et ajoutez les activités manquantes de manière à atteindre les objectifs d’apprentissage.

À noter : pour le moment, les activités d’apprentissage sont indépendantes du média. Par exemple, vous pouvez décider que vous allez couvrir la matière par des études de cas sans vous soucier si les études de cas en question sont présentées sur une vidéo ou un document texte.

Le niveau visé par une formation ne doit pas être nécessairement la maîtrise. On peut très bien s’intéresser à la physique sans vouloir devenir physicien (c’est le propre de la vulgarisation scientifique, d’ailleurs.). L’important, c’est qu’il y ait cohérence entre la promesse faite au client et ce que la formation est capable de livrer.

Récupérer le matériel existant

Maintenant que vous avez déterminé les activités d’apprentissage qui sont nécessaires à votre formation, vous devez analyser le matériel existant pour voir s’il peut être récupéré. Il faut prendre soin de ne pas choisir le matériel simplement parce qu’il existe. Il faut toujours se demander s’il répond aux objectifs d’apprentissage établis.

À noter : le matériel existant pourrait devoir être mis à jour ou adapté pour le web. Adaptez le contenu selon le niveau d’autonomie et de maîtrise des outils informatiques de votre clientèle cible.

(47)

Laisser un commentaire

Specify LinkedIn Client ID and Secret in the Super Socializer > Social Login section in the admin panel for LinkedIn Login to work

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.