Comment écrire sans fautes ?

Comment écrire sans fautes ?

Photo de Patricia Lamas

par Patricia Lamas

Comment écrire sans fautes ? Voilà une question sur laquelle je serais bien mal avisée de me prononcer.

Quand j’étudiais en linguistique, j’avais un professeur qui passait par-dessus moi, systématiquement. Il faisait lire les autres étudiantes, l’une après l’autre, et, rendu à mon tour, il passait à la suivante. Inutile de vous dire que ma note a été en conséquence. Cependant, si ce n’est de ce cours, où j’ai eu une petite note (si l’on peut dire), je me suis plutôt bien tirée d’affaire. Très bien même. N’empêche, on l’oublie, la grammaire. Et quand cela arrive, il nous faut ouvrir de nouveau les manuels de référence.

J’ai ouvert la grammaire, l’autre jour, car j’avais une question qui me tracassait, et je suis tombée sur le mot « que ». Je ne voulais pas m’occuper de ce mot, mais il s’est imposé à moi dans toute sa complexité et j’ai perdu ma question première.

Il faut savoir que le mot « que » m’avait donné du fil à retordre voilà quelques années. Un personnage disait à un autre : « Que ne le disais-tu pas plus tôt ? » et ça me dérangeait. Quelque chose sonnait faux à mon oreille. J’avais cherché du côté de la négation, puis de la double négation (c’est souvent elle la fautive), sans rien trouver, évidemment. Aussi, quand je suis tombée sur le mot « que », la lumière se fit. 

Le mot « que »

« Que », dans l’usage que l’on en fait dans « Que ne le disais-tu pas plus tôt ? », est, figurez-vous, un adverbe interrogatif. C’est un emploi rare qui relève d’une ancienne tournure de phrase. Il a, dans cet usage, le sens de « pourquoi ». Voyez :

« Que ne le disais-tu pas plus tôt ? »

« Pourquoi ne le disais-tu pas plus tôt ? »

« Que » a, bien sûr, d’autres usages. Vous savez probablement qu’il peut être pronom relatif (« le manuel que je trouve intéressant »), pronom interrogatif (« Que veux-tu dire par là ? »), conjonction de subordination (« Je crois que tu es dans les patates ») ou adverbe exclamatif (« Que tu es belle ! »). Si rien de tout cela ne vous revient, n’ayez crainte, je vous ai préparé une petite capsule récapitulative (tant qu’à avoir le nez dans la grammaire !).

Alors, comment écrire sans fautes ? Je n’en sais rien, à la vérité.

Que ne le disais-je pas plus tôt, hein ?

Patricia

Abonnez-vous à ma chaîne YouTube.

Bonne année 2019

Partagez l'amour!

Merci de partager !

Un commentaire? On vous écoute.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.