Comment aller chercher les 1000 premiers abonnés ?

Comment aller chercher ses 1000 premiers abonnés ?

Photo de Patricia Lamas

par Patricia Lamas

Comment aller chercher ses 1000 premiers abonnés ? Selon ce que disent les évangélistes du web marketing, il est nécessaire de satisfaire un certain nombre de critères si l’on espère atteindre le stade des 1000 premiers abonnés. J’en ai retenu 7, de ces critères. Les voici, traduits librement par moi : courage, contenu, clarté, consistance, communauté, chemin et « cash ».

Est-ce que j’ai ce qu’il faut pour aller chercher mes 1000 premiers abonnés ?

Voyons voir.

Courage

On parle ici du courage de commencer. C’est-à-dire, du courage de sortir du stade contemplatif et de passer au stade actif : faire un peu de ménage (de préférence), s’habiller (de préférence aussi) et peser sur le bouton « record ». Voilà. On est sur YouTube.

Pourquoi croyez-vous que les gens qui ont envie d’être sur les médias sociaux s’en empêchent ? La peur d’être jugés ? Celle du ridicule ?

Être sous-estimé et incompris est un avantage lorsqu’on est créateur/entrepreneur. Si vous êtes trop confortablement installé dans votre vie ou trop désespéré pour l’acceptation d’autrui, vous n’innovez pas : vous vous conformez.

Si vous êtes sérieux, si vous voulez apporter une valeur réelle dans ce monde, si vous y mettez le temps, ne perdez pas votre temps à convaincre votre entourage que votre démarche est valable. La validation, c’est le rôle du marché, pas celui de votre entourage.

On n’a qu’une vie. Une seule. Mettez-y tout ce que vous avez.

Et n’ayez pas des regrets.

Contenu

La question de la valeur m’amène à parler du contenu. Pourquoi abandonnons-nous une vidéo YouTube ou un article de blogue en cours de lecture ? Parce que le contenu ne nous paraît pas de valeur.

La valeur peut prendre plusieurs formes. Votre contenu peut être inspirant, informatif, éducatif. Il peut parler à l’internaute et s’avérer vibrant de vérité. Il peut être amusant ou établir une connexion bienfaisante avec lui, une connexion qui le fait se sentir moins seul.

J’ai dû décider ce qu’est la valeur pour moi. J’aurais pu parler de littérature, oui. Car j’écris, vous le savez. Cependant, ce n’est pas là que je peux apporter le plus de valeur en ce moment. Les solutions technologiques seront donc !

Clarté

Quand un internaute aboutit sur votre page, il doit comprendre immédiatement de quoi elle traite et la promesse de valeur que vous lui faites. Il faut que le tout soit clair. De quoi traitez-vous ? Quelle est la promesse de valeur que vous faites à l’internaute ?

C’est ce que l’on appelle la niche : le sujet spécifique, le segment de population à qui on s’adresse.

Après avoir tergiversé un brin, j’ai décidé de parler des solutions technologiques qui permettent de tirer profit du potentiel des médias sociaux. J’ai dû, ce faisant, me retenir de parler de tous les autres sujets possibles (de littérature, notamment) au profit de la clarté. La raison en est simple : à vouloir embrasser trop large, on n’embrasse plus personne.

Pourquoi les solutions technologiques plutôt qu’un autre sujet ? Parce que j’ai envie d’explorer la chose et de vous amener avec moi sur cette route. L’exercice va être riche en apprentissages, vous verrez !

Consistance

Il s’agit de tenir sa promesse, non seulement dans la régularité des publications, mais aussi dans la cohérence du message et la qualité de celui-ci. Pour ne pas nuire à la clarté du message, notamment.

Communauté

Quand j’avais un café littéraire (un café physique, avec la bâtisse et tout le tremblement), je recevais des courriels avec des liens à des livres. Pratique quelque peu agressive d’auteurs désespérés qui ne se donnaient même pas la peine de s’intéresser à moi. Pensez-vous qu’il est sorti des relations fécondes de ces « échanges » ? Il faut s’intéresser à l’autre pour créer une communauté. Il faut écouter.

Si les gens de l’autre côté de l’écran se soucient de vous, vous gagnez.

Être gentil et humain gagne toujours à la longue.

Chemin

C’est le chemin qui compte. Comparez les espoirs que vous entreteniez en poursuivant votre diplôme, et ceux que vous avez maintenant que vous l’avez obtenu. Le bonheur de poursuivre un rêve est supérieur à celui du rêve accompli.

Cash

J’ai gagné assez d’argent dans ma vie pour savoir que l’argent ne fait pas le bonheur. J’ai aussi manqué d’argent au point de réaliser qu’il n’y a pas de dignité sous un certain seuil de pauvreté. Alors je ne ferai ni l’apologie de la richesse ni celle de la pauvreté. Je me permettrais seulement un commentaire. Si vous en arrachez, financièrement parlant, ne laissez pas que la faiblesse de votre influence financière se transforme en étroitesse de vues. Pensez grand, toujours. C’est permis.

Mot de la fin

Je ne vous demanderais pas d’évaluer ma chaîne YouTube ou mon blogue en fonction de ces sept critères, car la note serait basse.

Permettez-moi plutôt une pensée en guise de conclusion. La télévision, c’est dépassé. Le nouveau médium, c’est les mobiles : la tablette, le téléphone intelligent. Regardez les gens dans le métro. L’internet est notre nouveau village, notre nouvelle ville. Le nouveau Montmartre. Le nouveau Paris.

Les médias sociaux contrôlent la majorité de l’attention et cela va se terminer un jour. Une nouvelle bébelle brillante viendra alors les remplacer. Mais actuellement, c’est là. Et personne ne vous barre la route. Et c’est, pour ainsi dire, gratuit. Et c’est rempli de vous.

Alors, vous venez ?

Patricia

P.S. — Si vous envisagez de vous faire un site web, c’est par ici.

Merci de partager !

Un commentaire? On vous écoute.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.