ADDIE ou SAM, laquelle des deux méthodes sera ?

Choix de la méthode de conception pédagogique : ADDIE ou SAM, laquelle sera?

Ce matin, je m’attaque, avec grand bonheur, au choix de la méthode de conception pédagogique qui va servir à concevoir la formation que je vous prépare. C’est un peu mêlant, parler de la méthode de conception… qui va aider à concevoir une formation… qui, elle, porte sur la conception de formations en ligne. Ne soyez pas mêlés. Alors donc, je disais que je suis à choisir la méthode, et je me demande : ADDIE ou SAM, laquelle sera ?

Méthode ADDIE

Vous devez savoir d’abord que le modèle ADDIE est à la base de presque toutes les méthodes de conception pédagogiques développées à ce jour. C’est le modèle de référence, si vous préférez, le modèle mère. C’est une « approche de cascade » séquentielle et systématique. L’analyse, la conception, le développement et l’évaluation de la formation sont traités comme des étapes ordonnées. On passe à l’étape suivante après la réussite de l’étape précédente.

Méthode de conception pédagogique ADDIE

Certaines personnes reprochent à la méthode ADDIE d’engendrer des cycles de développement très longs. Moi, je la trouve un peu lourde. La créativité humaine n’est pas un processus linéaire. Il n’est pas rare de voir de nouvelles idées (ou de nouvelles contraintes) émerger au cours d’un projet. Et ADDIE, sous ce rapport, manque de souplesse.

La méthode ADDIE pose aussi des défis en matière de communication, car les personnes à qui nous nous adressons doivent essayer d’imaginer la formation qui va en résulter. Bref, ce n’est pas la méthode de conception pédagogique que je préconise habituellement. Je préfère travailler de beaucoup par prototypage. Et laisser la porte ouverte à toute nouvelle inspiration.

Méthode SAM

La méthode SAM (pour Successive Approximation Model) encourage la rétroaction rapide et les processus de travail flexibles. Elle se compose de huit étapes itératives de conception réparties en trois phases de projet : préparation, conception itérative et développement itératif. Grâce à cette approche, les nouvelles idées peuvent être discutées, prototypées et testées rapidement. Et le travail est analysé et raffiné au fur et à mesure qu’il est produit.

Méthode de conception pédagogique SAM

À noter : la phase de préparation, connue sous le nom de « démarrage éclairé » ou « Savvy », consiste en la tenue d’une réunion de remue-méninges, suivie d’une esquisse, puis d’un prototypage. Ou « Brainstorm, sketch, prototype », si vous préférez.  

« Brainstorm, sketch, prototype », SAM.

Alors laquelle sera ?

Lorsqu’il s’agit d’évaluer le modèle de conception qui vous convient le mieux, tout revient à ce que vous essayez de réaliser et à ce que votre milieu de travail est prêt à accepter. La méthode SAM est considérée comme une « approche agile ».  Elle peut aider à atténuer le problème de communication que nous avons évoqué précédemment. Elle peut aussi raccourcir les délais de développement. Cependant, incorporer des pratiques de développement agiles comme SAM peut être difficile si votre entourage n’encourage pas la rétroaction rapide et des processus flexibles. Dans ces cas, le modèle en cascade d’ADDIE peut s’avérer un meilleur choix.

Alors, laquelle des deux méthodes vous interpelle le plus, ADDIE ou SAM ?

Patricia

P.S. — Ceci n’est qu’une très brève introduction aux méthodes de conception pédagogique. Si le sujet vous intéresse, sachez qu’il existe une quantité impressionnante de méthodes de conception. Les pédagogues aiment en développer : vous aurez de quoi lire pour l’éternité. Pour visiter l’école, c’est par ici.

Merci de partager !

Un commentaire? On vous écoute.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.